Voyage en bateau et grossesse

Si vous êtes une femme enceinte, vous savez pertinemment que votre état n’est pas une maladie, et donc, vous êtes autorisée à entreprendre un voyage si vous êtes en bonne condition physique. Evidemment, il est conseillé de demander l’avis de votre médecin avant d’effectuer tel ou tel voyage, en lui précisant la nature de votre voyage, le mode de transport choisi etc. Il sera ainsi en mesure de vous donner des instructions précises sur ce que vous devez faire -ou pas- avant, et pendant le voyage, afin que celui-ci se déroule au mieux, pour vous et pour le petit être en vous. Les voyages, future maman, sont des occasions de prendre soin de vous, de vous laisser vivre et de profiter de ces moments de calme pour vous ressourcer en vue de l’arrivée de votre bébé. Il est donc important que vous prépariez bien votre voyage. En premier lieu, sachez qu’il est déconseillé de voyager jusqu’à 3 mois et ensuite pendant le dernier trimestre de votre grossesse. L’idéal est de partir durant le 2e trimestre.

Le bateau est-il recommandé ?

Il n’y a pas de contre-indication spécifique au voyage en bateau. Bien sûr, il est toujours plus avantageux de voyager à bord d’un grand navire. Evitez les petites embarcations. En effet, à bord des grands bateaux, vous allez moins ressentir le bateau tanguer, aussi, vous ne subirez pas, ou si peu, du mal de mer. De toute manière, munissez-vous toujours d’un antispasmodique, au cas où des contractions surviendraient. Ayez constamment une bouteille d’eau avec vous et hydratez-vous le plus possible. Si votre voyage se déroule pendant les beaux jours, ce qui serait préférable pour votre grossesse, portez une tenue légère et confortable. En plus, ces navires sont mieux équipés en cas de complications.

Les papiers qu’il vous faut

En bateau ou avec n’importe quel mode de transport, vous devez avoir un certain nombre de documents personnels sur vous, à part votre passeport et un éventuel visa. Notamment votre dossier médical complet, c’est-à-dire analyses médicales, carte de groupe sanguin, échographies, carte vitale, carte d’assurance maladie européenne. Ayez sur vous également le nom et le numéro de téléphone de votre médecin ou de votre gynécologue. Avant votre départ, demandez-lui de vous rédiger les ordonnances en anglais au cas où vous vous rendez dans un pays anglophone. Et demandez des renseignements sur les structures qui pourraient vous prendre en charge une fois à destination.

Votre trousse à pharmacie

Afin de ne pas être prise au dépourvu et pour un voyage le plus serein possible, prenez vos médicaments avec vous. Outre l’antispasmodique, amenez du fer en prévention d’une possible anémie -et si votre médecin vous en a prescrit- et un médicament anti-acide pour lutter contre d’éventuelles remontées acides. N’oubliez pas d’emporter un anti-diarrhéique, sous prescription médicale naturellement, car la déshydratation est vraiment néfaste et pour vous et pour votre bébe et elle peut entraîner un moindre débit sanguin du placenta. Amenez du paracétamol et au cas où, un thermomètre.