Conseils pour voyager confortablement en avion

Avoir le mal de mer, c’est fréquent chez les personnes qui n’ont pas l’habitude de voyager en bateau. Mais vous devez aussi savoir que ce type de malaise peut aussi arriver, quand on voyage en haute altitude, dans un avion. Le mal de l’air, dans ce cas, est une sorte de malaise que l’on ressent lorsqu’on monte en hauteur. Ainsi, pour pouvoir voyager confortablement en avion, voici, en quelques lignes, des conseils à prendre en considération pour ne pas faire de votre voyage, un cauchemar.

Prenez garde à votre santé

Chacun est responsable de sa propre santé. C’est un fait. De ce fait, avant même de vous rendre à l’aéroport, vous devriez logiquement, prendre en considération vos différents problèmes de santé. Dans ce cas, pour éviter l’inconfort dans l’avion, il est logique d’apporter des comprimés si avez des soucis cardiaques, de se munir de sacs en plastique si vous êtes claustrophobe, d’avoir un médicament contre la gastro-entérite, si vous avez des soucis de digestion, etc. Le reflexe de se munir d’un accessoire doit devenir automatique avant chaque voyage. Sachez aussi qu’avec la pressurisation, les risques de malaise sont multipliés. Cette dernière est définie comme la compression de l’air à l’intérieur de l’avion pour le rendre respirable à de hautes altitudes. Elle est souvent liée à la baisse de la pression de l’oxygène. Ce sont les personnes avec les maladies cardiaques qui sont les plus à risque, mais bien conseillés en avance par leur médecin, il ne devrait y avoir de pépins. Néanmoins, pour limiter les risques, si possible, demandez à être placé sur un siège dégagé (pas au milieu) pour pouvoir marcher un peu et vous lever hâtivement, en cas de malaises. Un autre conseil c’est de ne pas oublier de pencher votre siège pour avoir une position stable et immobile. Cela vous évitera également d’avoir des sensations de nausée.

Installez-vous bien !

Il est possible que vous pensiez qu’une chaise d’avion est semblable aux autres, dans un avion. Sachez que cela peut ne pas être le cas, alors que la place et le confort octroyé par votre siège est aussi importante pour passer un vol agréable. Si vous tenez à avoir de la place (de l’espace), tentez d’obtenir un siège à coté des sorties de secours. Au niveau des têtes de rangées ou entre les différentes classes, le confort est également optimisé, sans aller en première classe. Par ailleurs, à ces endroits, c’est aussi, plus dégagé. Si vous tenez par contre, à être tranquille, choisissez plutôt une place à l’avant de l’avion, ou à côté d’un hublot, mais surtout évitez les espaces avec un grand risque de va-et-vient comme près des toilettes ou de la cuisine. Enfin, si vous êtes du genre stressé et nerveux, placez-vous dans la zone au niveau des ailes, car c’est l’endroit où l’on ressent moins les perturbations et les turbulences. Et pour les plus angoissés, vous pouvez vous mettre à l’arrière, car à ce niveau, il a été statistiquement prouvé qu’on y a plus de chance de survivre en cas d’accidents.

Quelques points à prendre en compte

Si vous voyagez avec bébé, pensez à prendre une place du côté couloir, c »est à dire, au niveau de la première rangée de chaque zone, afin d’y mettre son berceau. Par ailleurs, il faut aussi que vous sachiez que voyager en avion peut aussi être très stressant pour vous que pour votre enfant. De ce fait, faites en sorte qu’il soit à l’aise pour que vous puissiez passer un agréable vol, loin des cris qui peuvent également vous stresser. En maintenant votre enfant au calme et dans le confort, il évitera aussi de perturber les autres passagers. Ensuite, déterminez bien vos priorités. Ces dernières vous conduiront dans le choix de votre place dans l’avion. Parmi ces priorités, on peut citer la tranquillité, l’aisance, le calme, vos problèmes de santé, la vue, ou encore, afin de profiter des services à bord et bien d’autres encore. C’est en identifiant à l’avance et en respectant celles-ci que vous pourrez voyager confortablement en avion, que ce soit pour un vol long courrier ou un voyage sur un court et moyen trajet.