A la découverte de la côte d’émeraude en Bretagne

Allant de Cancale au Cap Fréhel, la côte d’Émeraude est une portion du littoral breton. Elle se trouve à cheval entre les Côtes-d’Armor (22) et Ille-et-Vilaine (35). Son nom qui laisse imaginatif vient de la couleur verte de la mer dans cette partie de la Bretagne armoricaine. Cette destination peut se visiter en trois ou quatre jours selon vos envies. Dans tous les cas, vous avez beaucoup à découvrir sur place. Cancale, Saint-Malo ou Dinan ont de belles choses à montrer. Les îles au large de la côte d’Émeraude doivent également figurer au programme.

La côte d’Émeraude et sa mer aux couleurs irréelles

Bien que la météo ne ressemble pas à celle du Sud de la France, la côte d’Émeraude connaît aussi un bel ensoleillement en été. Les plages de sable se prêtent à la baignade et à toutes sortes d’activités nautiques. La mer de couleur émeraude et qui donne son nom à cette partie de la Bretagne invite à la plongée ou la navigation. Ceci dit, les marées sont particulièrement fortes sur place. La dénivellation atteint plusieurs mètres, parfois plus de 14 m de marnage. Comprenez que le changement est tel que le Mont-Saint-Michel devient une île au milieu de la Manche en quelques petites heures seulement. Rassurez-vous, les bancs de sable et les plages aménagées sont sécuritaires. Des stations balnéaires telles que Saint-Lunaire ou Saint-Briac sont parfaites pour le farniente. Prélassez-vous au soleil sur un transat ou un tapis de bain serait un excellent planning. Il y a également Saint-Suliac qui fait partie des plus beaux villages de France. Dans tous les cas, l’authenticité est criante. Les activités nautiques sont variées. Le surf est une discipline phare, mais vous pouvez également vous mettre au stand-up paddle ou au kayak de mer durant votre séjour sur la cote d’Émeraude. Ces deux sports demandent de ramer. Il faudra savoir nager pour pouvoir les pratiquer. Si vous préférez les fruits de mer, les crustacés et les coquillages que vous pouvez déguster sont très variés. Les fans d’huîtres trouvent leur bonheur à Cancale. Pour les moules, retenez le nom de Bouchot. De toute manière, la généreuse mer vous apporte bien des merveilles. Différentes sortes de poissons évoluent entre l’Atlantique et la Manche. En ce qui concerne les produits du terroir, vous avez un large choix de spécialités bretonnes. Le blé noir se trouve en tête. Cette céréale est la matière de base de la galette armoricaine. Les crêpes font aussi figure d’institution culinaire. Cette spécialité est préparée dans toutes les sauces imaginables.

Des îles et d’autres merveilles sur les côtes bretonnes

Le littoral breton se distingue par l’abondance d’îles qui se trouvent près des côtes. Cézembre est emblématique de la région. Cette île interdite a été autrefois occupée par les Allemands. Elle a été longtemps fermée au grand public par crainte d’explosion de mine antipersonnel ou autre danger. Une bonne partie de Cézembre est encore interdite. Ce qui rend encore ce bout de terre plus intéressant. Son côté inhabité et sauvage attire du monde. Une petite partie est ouverte aux visites. À cet endroit, les plages sont sublimes. Les ornithologues vont se régaler puisque depuis le départ des troupes allemandes, les oiseaux ont pris possession des lieux. Vous pouvez prendre les navettes en direction de Cézembre depuis Saint-Malo à condition que la marée ne soit pas trop forte. Inhabitée, Grand Bé est aussi une autre curiosité locale. Cette île se trouve près des remparts de Saint-Malo. Il faudra vérifier les horaires des marées pour s’y rendre à pied. Vous pouvez aussi apprécier la beauté de la Grande île. Cette dernière est accessible par bateau depuis Saint-Malo. Il s’agit du parfait endroit pour se déconnecter du monde moderne. Les voitures n’ont jamais roulé sur cette terre. Il est envisageable d’y passer la nuit. Par contre, vous devez rentrer avant que la mer se déchaîne si vous partez en excursion sur l’archipel Chausey. C’est le plus grand du genre en Europe. Il compte 365 îlots à marée basse. Vous pouvez encore en compter 52 lorsque la mer est haute. Pour ceux qui veulent rester sur le continent, le Sentier des Douaniers reste la première piste de randonnée proposée. Cet itinéraire longe la côte d’Émeraude et mène vers les principales attractions touristiques. Il permet notamment de découvrir la pointe du Groin et le Cap Fréhel.